Le Périscope, PTCE aux portes de Toulouse

Le 6 avril dernier, Organic’Vallée a eu le plaisir de rencontrer Le Périscope, avec Antoine Maurice et Monique Dufresne, dans leurs superbes locaux fraîchement inaugurés de Ramonville. Dans ce lumineux bâtiment de 1200m², une douzaine de structures sont déjà installées, toutes dédiées à entrepreneuriat dans le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS) – et constituent ainsi un PTCE porteur de développement local aux portes de Toulouse.

Le Périscope - Hall accueil

Le Périscope : vue du hall d’accueil

Le Sicoval est un partenaire historique de ce Pôle Territorial de Coopération Économique : son implication a en effet permis, avec la contribution de la Région, de réaménager entièrement le bâtiment, pour en faire un lieu d’accueil et d’échanges unique de par la diversité des structures accueillies autour d’un projet de développement économique coopératif également ouvert aux entreprises ‘’classiques’’.

Au-delà de ce partenariat fondateur, le Périscope affirme sa vocation à consolider des activités économiques qui soient et responsables, et solidaires, en offrant un éventail de services ‘’classiques’’ entièrement en phase avec les valeurs de l’ESS : conciergerie solidaire, location de salles, espaces de travail partagé, espaces mutualisés, etc.

Dans cette perspective, le Périscope, blotti au cœur du parc technologique du Canal, compte 37 adhérents depuis novembre 2015, représentant 310 salariés à temps plein et plus de 20 millions d’euros de CA agrégé. Le Périscope met à disposition de ses adhérents des bureaux et plusieurs salles de réunion : une salle de conférence (105 m²) et deux salles de réunion (16 et 26 m²). La grille tarifaire détaillée est disponible ici (clic).

Le Périscope

Antoine Maurice (le Périscope) et Jean-Luc Da Lozzo (Organic’Vallée)

Organic’Vallée suivra de près le développement du Périscope, et lui affirmera son soutien par tous les moyens possibles. Car entre cœurs de métiers distincts et complémentarités mutuelles audacieuses, nous partageons une même volonté de réintégrer les valeurs fondatrices de l’ESS au sein de l’économie ‘’classique’’ : l’équité et le lien social, la coopération multi-partenariale, le développement local, la protection de l’environnement – pour ne citer qu’elles.